Natalie Dessay ressuscite Emma Calvé au cinéma !

Natalie Dessay prête sa voix au personnage d’Emma Calvé, grande diva de son temps, Carmen de sa génération, dans le nouveau film d’animation de Michel Ocelot « Dilili à Paris ».

« Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite kanake Dilili mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres. Les deux amis lutteront avec entrain pour une vie active dans la lumière et le vivre-ensemble… « 

Vous pourrez ainsi l’entendre interpréter quelques mesures de Mélisande pour faire plaisir à Debussy, susurrer « L’Amour est enfant de Bohème » pour bercer la petite Dilili, et surtout chanter la musique composée par Gabriel Yared : la chanson « Le Soleil et la pluie » ainsi qu’une grande cantate finale, avec chœurs.

A propos de sa participation au film, Michel Ocelot confie  » Quand ils [Nord-Ouest, producteur du film] l’ont contactée pour lui proposer de jouer Emma Calvé, elle s’est exclamée : « Je ne chanterai pas Carmen ! » Cela prouvait que Madame Dessay connaissait bien l’histoire du bel canto, mais c’était fâcheux, car j’avais besoin qu’on chante Carmen ! Nous nous sommes rencontrés dans un café, nous avons discuté, et puis Natalie Dessay m’a dit : « Je ferai ce que vous voudrez ». Quel beau moment ! Il faut dire que je lui ai demandé une interprétation particulière de « L’Amour est enfant de bohème », d’abord en berceuse pour une petite fille à consoler, puis en finissant à pleins poumons comme à la Scala ! Et le raffinement supplémentaire est que cette véritable Prima Donna a aussi interprété à la perfection le rôle parlé d’Emma Calvé tout au long du film.

Après Kirikou et Azur et Asmar, une magnifique aventure à découvrir en famille à partir du 10 octobre au cinéma.

Voir la bande-annonce.

 

Partager

Actualités